Vaccins ARN ou vaccins « classiques »

Un article qui explique les différences entre vaccins à ARN et vaccins classiques.

Ce qu’on peut retenir c’est que les vaccins à ARN ont l’avantage de ne pas demander d’adjuvants pour stimuler le système immunitaire, or les adjuvants sont souvent décriés pour leur utilisation dans les vaccins classiques.

En revanche ils seront utilisés à cette échelle pour la première fois, mais les essais thérapeutiques parviennent à mettre en évidence rapidement la majorité des effets secondaires notables, dès un mois après le test, ce qui est le cas pour les vaccins ARN proposés.

Le vaccin ARN est une technique récente novatrice qui a quelques années tout de même.

Le principe utilisé est celui d’utiliser comme moyen de reconnaissance, l’ARN messager, un constituant dans la fabrication des protéines à partir de l’ADN, plutôt qu’utiliser l’ADN comme cible à reconnaître. C’est apparemment un gain de temps dans la fabrication, un gain de coût et une bonne efficacité.

Autre phrase positive du spécialiste : l’immunité est établie pour au moins trois mois.

Pour rappel,

mRNA-1273 de Moderna, et BNT162b2 de Pfizer-Biontech, sont des vaccins à ARN.

A virus inactivé il y a ceux de Sinovac, Sinopharm, Bharat Biotech 

Lire sur Capital :

https://www.capital.fr/economie-politique/pfizer-moderna-les-avantages-et-inconvenients-des-nouveaux-vaccins-arn-1387815

Rappel sur les différentes techniques pour créer un vaccin :

Comment fonctionnent les différents vaccins (vaccin-covid.fr)Infographie des différents types de vaccins

Spread the love